Rebirth of the English Comic Strip

Kunzle - Rebirth of the English Comic Strip - couvertureDavid Kunzle, Rebirth of the English Comic Strip: A Kaleidoscope 1847-1870, Jackson: University Press of Mississippi, 2021, 472 page. ISBN: 9781496833990,


Recension rédigée par Isabelle Licari-Guillaume


David Kunzle, historien de l’art, a consacré sa carrière à l’étude du récit graphique et de l’illustration en Europe ; il a notamment travaillé sur Rodolphe Töpffer, Gustave Doré et Cham. Il a également produit une History of the Comic Strip en deux volumes, publiés en 1973 et 1990 respectivement, et qui constituent des sources précieuses pour les études sur la bande dessinée. Comme les précédents ouvrages, dont il est le prolongement, Rebirth est marqué par une grande attention aux sources et se montre à la hauteur de l’exhaustivité de son titre. Il s’agit cette fois pour Kunzle de se concentrer sur la production britannique, fréquemment éclipsée, dans la seconde moitié du 19e, par la richesse du travail des dessinateurs francophones. Présenté par l’auteur comme le dernier ouvrage de sa carrière, il a des allures de livre-somme, discutant avec une expertise égale la révolte des Sepoys des Indes Britanniques en 1857 et les techniques de dentisterie en Europe au XIXe siècle. Le tout compose une lecture singulière, aussi érudite qu’éclectique. Continuer la lecture

Comics Art in China

John A. Lent, Xu Ying, Comics Art in China, University Press of Mississippi, 2017, 234 pages, ISBN 978-1496811745.


Recension par Norbert Danysz


Somme historique parue en 2017, Comics Art in China répond au souci d’élargir les études sur la bande dessinée au-delà du classique triptyque franco-belge, américain et japonais. Les deux auteur·rices s’attachent à redonner à la Chine un statut de foyer de la bande dessinée, le pays ayant vu le médium émerger dès la fin du XIXe siècle et se développer tout au long du XXe siècle selon des formes qui lui sont restées propres. Pour autant, il ne s’agit pas de faire de la bande dessinée chinoise une tradition hors-sol, coupée du monde, et l’on voit à quel point la Chine a pu aussi concentrer des influences diverses, depuis les modèles de journaux européens et américains au tournant du XIXe et du XXe siècles jusqu’à l’irruption des mangas et des comics à l’orée du XXIe, en passant par l’art d’inspiration soviétique dans les années 1950.

Continuer la lecture