Bande dessinée et grand public

L.L. de Mars, Bande dessinée et grand public, Adverse, 2019, 16 pages, ISBN : 979-10-95922-21-6


Recension par Norbert Danysz


Très bref ouvrage paru en 2019, Bande dessinée et grand public est d’abord une simple réaction de l’auteur à un courrier qui le taxe de mépris pour le « grand public ». Il s’agit alors pour L.L. de Mars, à la fois auteur et critique de bande dessinée, de remettre en question l’existence de ce « grand public », de se défendre de toute considération méprisante envers quelque public que ce soit, et finalement de répondre à son accusateur (anonymisé) en dévoilant tout ce qu’implique réellement cette accusation, sur les plans esthétique, poétique, mais aussi éthique, éditorial et politique.

Ce texte s’inscrit dans le catalogue d’une maison récente fondée en 2016, les éditions Adverse, qui accueille de plus en plus de textes sur la bande dessinée, outre les œuvres de création qu’elle publie depuis quelques années, selon les principes de l’auto-édition. Ce petit ouvrage fait donc partie d’une entreprise plus grande, constituée d’autres courts écrits, principalement du même auteur (L.L. de Mars 2017, 2019a, 2019b, 2020), qui sont loin d’être indépendants les uns envers les autres, et qui déploient peu à peu une pensée singulière sur la bande dessinée. Ces textes entrent également en résonance avec d’autres publications des éditions Adverse, depuis le manifeste inaugural (Balcaen 2016) jusqu’au récent livret sur l’édition face à la pandémie (Balcaen & LeGlatin 2020), tandis que se construit progressivement la nouvelle revue théorique À partir de (deux numéros parus depuis 2019)1. Enfin, en plus de faire paraître régulièrement des textes de critique sur l’art et sur la bande dessinée (notamment dans la revue Pré Carré qu’il a cofondée en 2013), L.L. de Mars est lui-même auteur de bandes dessinées, et ses œuvres écrites, dessinées, mixtes ou autres forment « un réseau d’activités2 » qui gagne à être abordé dans son ensemble.

Continuer la lecture
  1. Certains de ces textes sont disponibles gratuitement au format PDF sur le site des éditions Adverse : https://www.adverse.fr/livres/ []
  2. L.L. de Mars, « Comment j’ai écrit certains de mes textes (1) », du9, l’autre bande dessinée, 4 juillet 2016, consulté le 05/11/20, disponible sur : https://www.du9.org/entretien/preambule/ []

Ouvrages à recenser

2019

  • Evelyne Deprêtre et Germain Duarte, Transmédialité, bande dessinée et adaptation (Presses universitaires Blaise Pascal)
  • Livio Belloï & Fabrice Leroy, Pierre, La Police : une esthétique de la malfaçon, Serious Publishing
  • Benoît Glaude, Philippe Delisle, Jijé, l´autre père de la bande dessinée franco-belge, Montrouge, PLG
  • Benoît Glaude, La bande dialoguée. Une histoire des dialogues de bande dessinée (1830-1960), Tours, PUFR, coll. Iconotextes
  • Qiana Whitted, EC comics: race, shock, and social protest, Rutgers University Press
  • L.L. De Mars, Exposer La Bande Dessinée ?, Editions Adverse
  • Aarnoud Rommens, Benoît Crucifix, Björn-Olav Dozo, Erwin Dejasse, Pablo Turnes (dir.), Abstraction and Comics | Bande dessinée et abstraction, La Cinquième Couche/Presses universitaires de Liège
  • Désirée Lorenz et Elsa Caboche (dir.), La Bande dessinée à la croisée des médias, Presses universitaires François-Rabelais
  • Laura Caraballo, Alberto Breccia. Le maître argentin insoumis, Montrouge, P.L.G (à paraître en octobre)

2018

  • David Herman, Animals comics: multispecies Storyworlds in Graphic Narratives, Bloomsbury Academic
  • Anne Elizabeth Moore, Sweet Little Cunt: The Graphic Work of Julie Doucet,Uncivilized Books
  • Jan Baetens & Clémentine Mélois, Le Roman-photo, BDTK, Le Lombard
  • Philippe Kaenel, La Caricature en Suisse, Presses polytechniques et universitaires romandes.
  • Maël Rannou (dir.), Bande dessinée en bibliothèque, Éditions du Cercle de la Librairie.
  • Oscar Masotta, Historieta en el mundo moderno, Ediciones Mamortilla, réédition.
  • Julien Baudry, Cases-pixels: une histoire de la BD numérique en France, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, coll. Iconotextes.
  • Julio Gracia Lana et Ana Asión Suñer (dir.), Nuevas visiones sobre el cómic: un enfoque interdisciplinar, Zaragoza, Prensas de la Universidad de Zaragoza.
  • Jean Rime, Bédédicaces, tout un art au seuil du neuvième art, Éditions Montsalvens.
  • Aaron Kashtan, Between Pen and Pixel: Comics, Materiality, and the Book of the Future, Columbus, Ohio State University Press.
  • Michael Tisserand, Krazy Kat: George Herriman, une vie en noir et blanc, Paris, Les Rêveurs
  • Maaheen Ahmed et Benoît Crucifix (dir.), Comics Memory: Archives and Styles, New York, Palgrave
  • Carmélie Jacob et Catherine Saouter (dir.), “La Bande dessinée québecoise,” numéro spécial de Voix et Images, volume 43, numéro 2.
  • Michel Matly, La fonction de la bande dessinée, Clermont-Ferrand, PU Blaise-Pascal
  • Pascal Robert, La bande dessinée, une intelligence subversive, Villeurbanne, Presses de l’ENSSIB.
  • Dariek Scott et Ramzi Fawaz (dir.), “Queer About Comics”, numéro spécial de American Literature, volume 90, numéro 2.
  • Sylvain Lesage, Publier la bande dessinée : les éditeurs franco-belges et l’album, 1950-1990, Villeurbanne, Presses de l’ENSSIB.
  • Vincent Chambarlhac, Julien Hage & Bertrand Tillier, Le Trait 68. Insubordination graphique et contestations politiques, 1966-1973, Paris, Citadelles & Mazenod
  • Simon Grennan, Roger Sabin et Julian Waite, Marie Duval, Oxford, Myriad
  • Nicolas Streeten & Cath Tate, The Inking Woman: 250 Years of Women Cartoon and Comic Artists in Britain, Oxford, Myriad
  • Nicolas Tellop, Snoopy Theory, Le Murmure
  • Wendy Michallat,French Cartoon Art in the 1960s and the 1970s. “Pilote hebdomadaire” and the Teenager “Bande dessinée”, Leuven, Leuven University Press

2017

  • Ahmed, Maaheen, Stéphanie Delneste & Jean-Louis Tilleuil (dir.), Le Statut culturel de la bande dessinée/The Cultural Standing of Comics, Louvain-la-Neuve, Academia-L’Harmattan
  • Bande dessinée: Thinking Outside the Boxes, numéro spécial de Yale French Studies n° 131
  • Cutter, Martha J., The Illustrated Slave: Empathy, Graphic Narrative, and the Visual Culture of the Transatlantic Abolition Movement, 1800–1852, Atlanta, University of Georgia Press
  • Fresnault-Deruelle, Pierre, Edgar P. Jacobs ou l’image arrêtée, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, coll. Iconotextes
  • Gardner, Jared & Ian Gordon (dir.), The Comics of Charles Schulz: The Good Grief of Modern Life, Jackson: University of Mississippi Press
  • Grace, Dominick & Eric Hoffman (dir.), The Canadian Alternative: Cartoonists, Comics, and Graphic Novels, Jackson, University Press of Mississippi
  • Groensteen, Thierry, La Bande dessinée au tournant, Bruxelles, Les Impressions Nouvelles
  • Herman, David (dir.), Animal Comics: Multispecies Storyworlds in Graphic Narratives, Londres, Bloomsbury
  • Kunka, Andrew, Autobiographical Comics, Londres, Bloomsbury
  • Le Sacre de la bande dessinée, numéro spécial de Le Débat n° 195 (2017)
  • Mainardi, Patricia, Another World: Nineteenth-Century Illustrated Print Culture, New Haven, Yale University Press
  • Dan Mazur & Alexander Danner, Comics. Une histoire de la BD, de 1968 à nos jours, Paris, Hors Collection
  • Pasamonik, Didier, Joël Kotek, Shoah et bande dessinée. L’image au service de la mémoire, Paris, Denoël Graphic / Mémorial de la Shoah
  • Polak, Kate, Ethics in the Gutter: Empathy and Historical Fiction in Comics, Columbus, Ohio State University Press
  • Robert, Pascal, De l’incommunication au miroir de la bande dessinée, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal
  • Tellop, Nicolas, L’Anti-Atome, Montrouge, PLG

Continuer la lecture

Membre de La Brèche ? Contribuez au carnet !

La Brèche se propose de rassembler auprès de ses membres leurs lectures récentes des publications et activités sur la bande dessinée, académiques ou non, et selon différentes modalités de soumission: recension simple, note critique ou format plus libre (voir ci-dessous).

Tout·e membre de La Brèche peut se porter volontaire pour la recension d’une parution de son choix parmi la liste des ouvrages en attente de rédacteur·trice ou bien sur proposition spontanée. La liste des ouvrages en attente de lecture est disponible ici et . Chaque contributeur·trice ne peut recenser qu’un seul ouvrage à la fois (exception faite pour les notes critiques).

Les propositions de contribution sont à envoyer à lectures.labreche@gmail.com ou aux secrétaires actuellement responsables.

A partir de janvier 2020 contactez Nicolas Labarre à nicolas.labarre@u-bordeaux-montaigne.fr et Isabelle Licari-Guillaume à isabel.guillaume@gmail.com 

Indiquez l’adresse postale à laquelle l’ouvrage devra être envoyé. Les textes sont à rendre dans des délais différents suivant les types de contribution. La publication des lectures a lieu périodiquement à des dates de livraison fixes.

Les textes sont à envoyer dans un fichier texte (doc, docx, odt ou txt) en suivant les consignes (voir ci-dessous)

La publication des comptes rendus est soumise au comité éditorial du carnet qui se réserve le droit de demander des modifications ou de refuser la proposition. Les opinions défendues dans les contributions n’engagent que leurs auteurs et non le comité de rédaction.

Formats des lectures 

  • Recension

Une recension, sur le modèle d’un compte-rendu, doit restituer clairement le sujet et l’argument du livre et le mettre en perspective dans certaines tendances scientifiques et/ou disciplinaires. Les textes sont compris entre 3,000 et 15,000 signes (espaces compris) et seront remis 6 semaines après réception de l’ouvrage.

  • Note critique

Une note critique peut discuter un seul ou plusieurs ouvrages en profondeur, en en tirant des pistes de réflexion plus générales pour la recherche en bande dessinée. L’argumentation doit y être particulièrement soignée et le texte sera scindé en différentes sous-parties. Toute proposition de note critique fera l’objet d’une évaluation.

Les textes sont compris entre 15,000 et 50,000 signes (espaces compris) et seront remis au maximum 6 mois après réception de l’ouvrage.

  • À voix haute

Cette rubrique accueille des formats un peu plus atypiques et vise à rendre compte de la « vie de la recherche » (au-delà des publications papiers ou numériques) – entretiens avec des chercheurs, compte-rendu (dessinés) de colloque, etc. Toute nouvelle initiative est particulièrement bienvenue.

Consignes de rédaction

  • Les contributeurs.trices sont membres de la Brèche.
  • La liste des ouvrages en attente de recensions est disponible en ligne.
  • Chaque contributeur.trice ne peut recenser qu’un seul ouvrage à la fois (exception faite pour les notes critiques).
  • Les propositions de contribution sont à envoyer à lectures.labreche@gmail.com. Les textes sont à rendre dans des délais différents suivant les types de contribution (voir ci-dessous).

Recension

La recension doit présenter clairement le sujet et l’argument du livre en le resituant dans certaines tendances scientifiques et/ou disciplinaires.

Les textes sont compris entre 3,000 et 15,000 signes (espaces compris) et seront remis 6 semaines après réception de l’ouvrage.

Note critique

Une note critique peut discuter un seul ou plusieurs ouvrages en profondeur, en en tirant des pistes de réflexion plus générales pour la recherche en bande dessinée. L’argumentation doit y être particulièrement soignée et le texte sera scindé en différentes sous-parties. Toute proposition de note critique fera l’objet d’une évaluation.

Les textes sont compris entre 15,000 et 50,000 signes (espaces compris) et seront remis au maximum 6 mois après réception de l’ouvrage.

À voix haute

Cette rubrique accueille des formats un peu plus atypiques et vise à rendre compte de la « vie de la recherche » (au delà des publications papiers ou numériques) – entretiens avec des chercheurs, compte-rendu (dessinés) de colloque, etc. Toute nouvelle initiative est particulièrement bienvenue.

Recension ou notes d’ouvrages ou revues non francophones

Les recensions d’ouvrages ou revues en langue étrangère seront rédigées en français.

Illustrations: recommandations et bonnes pratiques

L’auteur·e de la recension est invité·e à inclure dans sa proposition une image de la couverture du livre ou de la revue recensée. L’utilisation d’images additionnelles pour illustrer le propos est vivement encouragée, afin de pouvoir bien rendre compte de la dimension visuelle et graphique de la bande dessinée. Si l’auteur·e souhaite ajouter d’autres illustrations, elle les enverra dans un fichier séparé et dans un format et une définition suffisantes pour que la publication soit de qualité. Enfin, merci de bien les accompagner d’une légende précise comportant les références de l’ouvrage d’origine puis de l’ouvrage de seconde main.

Cependant, la publication d’images et de contenus graphiques doit s’effectuer dans le respect du droit des auteur·e·s. C’est pourquoi, si vous souhaitez intégrer des images, nous vous demandons de contacter les ayants droits de l’image extraite et citée afin d’obtenir le droit de la reproduire gracieusement dans votre note ou votre recension. Par précaution, si vous citez une image de bande dessinée, référez vous à la personne qui détient les droits d’auteur et non pas la maison d’édition universitaire qui a elle-même reproduit les images

Par exemple, pour un ouvrage sur Daniel Clowes, In the Studio: Visits with Contemporary Cartoonists, publié aux Yale University Press, contactez prioritairement Fantagraphics, voire l’auteur·e-même, pour les illustrations et non pas Yale University Press. Si vous n’obtenez pas de réponse, contactez après la maison d’édition seconde.

Règles de citation

Les références suivront la méthode auteur/date du style “Chicago” afin de minimiser l’utilisation de notes de bas de page et de faciliter la mise en page.

En s’éloignant de la perspective de l’album, les auteurs appréhendent très finement les spécificités du « récit suspendu » (Revaz 2014, 6) en bande dessinée.

Les citations en langue étrangère sont intégrées traduites par le rédacteur ou la rédactrice et immédiatement après entre crochets dans la langue source.

“En un sens, la répugnance de Ware à l’égard des loisirs et du divertissement trouve un écho à la critique de l’oisiveté considérée comme maladie qui détériore l’expérience.”[“In a sense, Ware’s loathing for distraction and amusement resonates with the critique of leisured boredom as a ‘malady’ that deteriorates experience.”] (Schneider 2017, 191)

Les références disponibles en ligne seront directement reprises sous formes d’hyperliens (à signaler dans le document Word par le biais d’un URL entre crochets []), et éventuellement listés dans les références.

La bibliographie est reprise à la fin du texte sous une section Références, suivant le modèle Chicago (auteur-date), 16e éd., dont quelques exemples sont donnés (voir aussi cette synthèse) :

Livre

Auteur. Date. Titre. Lieu: Éditeur.

Letourneux, Matthieu & Jean-Yves Mollier. 2011. La Librairie Tallandier: histoire d’une grande maison d’édition populaire (1870-2000). Paris: Nouveau Monde.

Chapitre dans un livre collectif

Auteur. Date. Titre du chapitre. In Titre du livre, dir., pages. Lieu: Éditeur.

Revaz, Françoise. 2014. « Le récit suspendu : un genre narratif transmédial. » In Genres et textes : Déterminations, évolutions, confrontations, dirs. Michèle Monte & Gilles Philippe, 117–34. Lyon: Presses universitaires de Lyon.

Article dans une revue

Auteur. Date. Titre de l’article. Revue volume(numéro): pages.

Fresnault-Deruelle, Pierre. 1976. « Du linéaire au tabulaire ». Communications 24: 7-23.

Baetens, Jan. 2010. « Strip, série, séquence ». Transatlantica 1, en ligne: https://transatlantica.revues.org/4921.

La Brèche – Recensions

La création de ce carnet fait suite à la constitution en association du groupe La Brèche, qui œuvre depuis plusieurs années au développement et à la diffusion des recherches universitaires sur la bande dessinée. Ses membres sont des chercheuses et chercheurs (masterant.e.s, doctorant.e.s et jeunes docteurs) issu.e.s de différentes disciplines. L’une des missions de la Brèche est de mutualiser le travail de veille documentaire dans le champ en expansion des comics studies ; le présent carnet a donc pour objectif de recueillir les recensions d’ouvrage rédigées par ses membres. Nous avons d’ores et déjà commencé ce travail de recension sur le site-mère de La Brèche (https://labrechebd.wordpress.com/ onglet « comptes rendus et recensions ») et nous souhaitons à présent lui offrir une visibilité accrue via la migration vers un carnet dédié. Les recensions concernent l’ensemble des publications universitaires de langue française ou anglaise ayant rapport avec la bande dessinée, et ce quelles que soient les aires géographiques et les époques concernées grâce à une équipe de relecteurs.trices multidisciplinaire.