Consignes aux rédacteurs.trices et feuille de style

  • Les contributeurs.trices sont membres de la Brèche.
  • La liste des ouvrages en attente de recensions est disponible en ligne.
  • Chaque contributeur.trice ne peut recenser qu’un seul ouvrage à la fois (exception faite pour les notes critiques).
  • Les propositions de contribution sont à envoyer à lectures.labreche@gmail.com. Les textes sont à rendre dans des délais différents suivant les types de contribution (voir ci-dessous).

Recension

La recension doit présenter clairement le sujet et l’argument du livre en le resituant dans certaines tendances scientifiques et/ou disciplinaires.

Les textes sont compris entre 3,000 et 15,000 signes (espaces compris) et seront remis 6 semaines après réception de l’ouvrage.

Note critique

Une note critique peut discuter un seul ou plusieurs ouvrages en profondeur, en en tirant des pistes de réflexion plus générales pour la recherche en bande dessinée. L’argumentation doit y être particulièrement soignée et le texte sera scindé en différentes sous-parties. Toute proposition de note critique fera l’objet d’une évaluation.

Les textes sont compris entre 15,000 et 50,000 signes (espaces compris) et seront remis au maximum 6 mois après réception de l’ouvrage.

À voix haute

Cette rubrique accueille des formats un peu plus atypiques et vise à rendre compte de la « vie de la recherche » (au delà des publications papiers ou numériques) – entretiens avec des chercheurs, compte-rendu (dessinés) de colloque, etc. Toute nouvelle initiative est particulièrement bienvenue.

Recension ou notes d’ouvrages ou revues non francophones

Les recensions d’ouvrages ou revues en langue étrangère seront rédigées en français.

Illustrations: recommandations et bonnes pratiques

L’auteur·e de la recension est invité·e à inclure dans sa proposition une image de la couverture du livre ou de la revue recensée. L’utilisation d’images additionnelles pour illustrer le propos est vivement encouragée, afin de pouvoir bien rendre compte de la dimension visuelle et graphique de la bande dessinée. Si l’auteur·e souhaite ajouter d’autres illustrations, elle les enverra dans un fichier séparé et dans un format et une définition suffisantes pour que la publication soit de qualité. Enfin, merci de bien les accompagner d’une légende précise comportant les références de l’ouvrage d’origine puis de l’ouvrage de seconde main.

Cependant, la publication d’images et de contenus graphiques doit s’effectuer dans le respect du droit des auteur·e·s. C’est pourquoi, si vous souhaitez intégrer des images, nous vous demandons de contacter l’éditeur de l’image extraite et citée afin d’obtenir le droit de la reproduire gracieusement dans votre note ou votre recension. Par précaution, si vous citez une image de bande dessinée, référez vous à la maison d’édition qui détient les droits de l’auteur·e et non pas la maison d’édition universitaire qui a elle-même reproduit les images.

Par exemple, pour un ouvrage sur Daniel Clowes, In the Studio: Visits with Contemporary Cartoonists, publié aux Yale University Press, contactez prioritairement Fantagraphics, voire l’auteur·e-même, pour les illustrations et non pas Yale University Press. Si vous n’obtenez pas de réponse, contactez après la maison d’édition seconde.

Règles de citation

Les références suivront la méthode auteur/date du style “Chicago” afin de minimiser l’utilisation de notes de bas de page et de faciliter la mise en page.

En s’éloignant de la perspective de l’album, les auteurs appréhendent très finement les spécificités du « récit suspendu » (Revaz 2014, 6) en bande dessinée.

Les citations en langue étrangère sont intégrées traduites par le rédacteur ou la rédactrice et immédiatement après entre crochets dans la langue source.

“En un sens, la répugnance de Ware à l’égard des loisirs et du divertissement trouve un écho à la critique de l’oisiveté considérée comme maladie qui détériore l’expérience.”[“In a sense, Ware’s loathing for distraction and amusement resonates with the critique of leisured boredom as a ‘malady’ that deteriorates experience.”] (Schneider 2017, 191)

Les références disponibles en ligne seront directement reprises sous formes d’hyperliens (à signaler dans le document Word par le biais d’un URL entre crochets []), et éventuellement listés dans les références.

La bibliographie est reprise à la fin du texte sous une section Références, suivant le modèle Chicago (auteur-date), 16e éd., dont quelques exemples sont donnés (voir aussi cette synthèse) :

Livre

Auteur. Date. Titre. Lieu: Éditeur.

Letourneux, Matthieu & Jean-Yves Mollier. 2011. La Librairie Tallandier: histoire d’une grande maison d’édition populaire (1870-2000). Paris: Nouveau Monde.

Chapitre dans un livre collectif

Auteur. Date. Titre du chapitre. In Titre du livre, dir., pages. Lieu: Éditeur.

Revaz, Françoise. 2014. « Le récit suspendu : un genre narratif transmédial. » In Genres et textes : Déterminations, évolutions, confrontations, dirs. Michèle Monte & Gilles Philippe, 117–34. Lyon: Presses universitaires de Lyon.

Article dans une revue

Auteur. Date. Titre de l’article. Revue volume(numéro): pages.

Fresnault-Deruelle, Pierre. 1976. « Du linéaire au tabulaire ». Communications 24: 7-23.

Baetens, Jan. 2010. « Strip, série, séquence ». Transatlantica 1, en ligne: https://transatlantica.revues.org/4921.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.